Warning: The magic method WP_CGV::__wakeup() must have public visibility in /home/clients/bdada2a71ddda2c166f4155eb05901af/web/wp-content/plugins/wp-cgv/classes/class.wp-cgv.php on line 40
Être éco-féministe, l'analyse de jeanne burgart-goutal - Basilic Podcast
 

Être éco-féministe, l’analyse de jeanne burgart-goutal

14 Fév 2022 | Activisme, Culture, Podcasts, Société

Un parcours vers l’éco-féminisme

Jeanne Burgart-Goutal est professeure de philosophie dans les quartiers Nord de Marseille ; depuis plus de dix ans, elle mène une recherche sur l’éco-féminisme. Elle est l’autrice de l’ouvrage “Être éco-féminisme : théorie et pratique” et du roman graphique Resisters qui est paru aux Éditions Tana.

Éco-féminisme : définition

L’éco-féminisme n’est pas un courant unifié, c’est une nébuleuse de groupe de pensée qui ont toujours revendiqué leur diversité. Ce n’est pas un concept abstrait ou à la mode. L’éco-féminisme renvoie à un mouvement des années 1970, si le féminisme veut être à la hauteur des grands enjeux de cette fin de siècle il est nécessaire d’élargir le combat féminisme à un mouvement destiné à abolir toutes les formes d’oppression et toutes les formes de domination que ce soit entre les humains ou entre les sociétés humaines sur la nature. Ce mouvement a pris son essor dans le monde anglo-saxon. Les grandes mobilisations éco-féministes ont lieu à la fin des années 1970 et au début des années 1980 avec la volonté d’articuler étroitement l’écologie et tous les enjeux de justice sociale.

Il est nécessaire de comprendre comme ces formes d’oppression et de domination se relient et comment elles sont nées. Il est nécessaire de défaire la matrice de domination elle-même.

Liens utiles pour suivre l’épisode :

ReSisters, Tana Éditions : acheter
Être écoféministe – Théories et pratiques
L’échappée : acheter

Soutenir Basilic :instagram.com/basilicpodcast/
Production : Jeane Clesse
Musique : @Klein
Graphisme : Mahaut Clément & Coralie Chauvin
Mix : Jeane Clesse

Si cet épisode vous a plu, n’hésitez pas à laisser plein d’étoiles et un commentaire sur la plateforme Apple Podcasts & Spotify et surtout à vous abonner grâce à votre application de podcasts préférée ! Cela m’aide énormément à faire découvrir Basilic à de nouveaux auditeurs et de nouvelles auditrices.

L’argent ne dort pas, il pollue (enfin pas toujours !)

L’argent ne dort pas, il pollue (enfin pas toujours !)

Non, l’argent ne dort pas, il pollue !Enfin, cela dépend de votre établissement bancaire bien sûr. Lorsqu’elle est placée au sein d’établissements bancaires conventionnels, notre épargne pollue puisqu’elle contribue à financer des projets climaticides telle que le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *