Laure & Alory

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Laure et de je suis la fondatrice d’Alory : une marque de vêtements responsables. Alory propose des vêtements pour homme et femme conçus à partir de l’existant : ce sont les tissus qui guident mes choix stylistiques et non l’inverse. Chemises, robe, tee-shirts, top croisé ou accessoires, tout est revalorisé de A à Z (même les boutons, le zip ou le fil à coudre).

Je travaille des petites quantités ou des pièces uniques. Tout est fabriqué en France :

– la recherche des tissus et de la mercerie se fait à Paris & Lyon

– le stylisme, les patrons et le prototypage sont faits à Lyon (par moi même)

– la production se fait dans plusieurs ateliers qui ont leurs spécificité

top croisé, robe, jupe, tee shirt dans mon atelier à Lyon (Villeurbanne)

– chemises dans un atelier de réinsertion à Lyon Part -Dieu

accessoires en cuir dans un atelier à Lyon Croix-Rousse

Comment est né ton projet ?

Le projet est né lors de mes études de stylisme, j’ai travaillé à un projet d’étude sur une marque éco-responsable qui proposait des sacs en jean de Nîmes et chutes de cuir. Nous avons organisé un défilé à la fin de l’année, une belle aventure ! A la fin de l’année, la découverte de l’entrepreneuriat m’avait énormément plu et j’avais envie d’aller plus loin. J’ai donc décidé de me lancer en solo ! L’entreprise est née en mai 2018 et j’adore chaque jour de ma vie !

Pourquoi as-tu cette volonté de t’engager, à ta façon, dans la protection de l’environnement ?

La mode est pour moi un moyen de s’exprimer et ne devrait pas être aussi néfaste pour l’homme et la planète. C’est pour cela que j’ai choisis de fabriquer des vêtements à partir de chutes textiles et de fin de rouleaux voués à être jetés. Le but est de limiter le gaspillage textile. Saviez vous que sur les 5 millions de tonnes de textiles mises sur le marché, près de 4 millions de tonnes de textiles, neufs ou usagés, sont jetés en Europe chaque année ? Ce chiffre est tellement énorme qu’on a du mal à l’imaginer … Je n’ai pas eu besoin d’imaginer, je l’ai constaté au plus proche de chez moi. En rencontrant des entreprises du textile de la région Rhône-Alpes, j’ai compris qu’ils jettaient des tonnes de tissus, qui sont pourtant neufs et de bonne qualité. Ils finissent pourtant à l’enfouissement ou à l’incinérateur .. J’ai donc décidé de récupérer ces tissus avant qu’ils soient jetés pour les revaloriser.

Deux phrases pour définir cette aventure ?

Un accomplissement personnel et professionnel à chaque instant. Un plaisir de voir une dynamique de mode éthique à Lyon.

Que te réserve l’avenir ? Des projets futurs ?

Présente seulement sur le eshop de la marque, j’aimerais vendre au travers de boutiques engagées et rencontrer plus souvent mes clientes car ce sont elles qui m’inspirent et me font avancer.

Je voudrais aussi une boutique physique à Lyon .. mais ça c’est pour plus tard 😉

Enfin, un conseil à tous les auditeurs qui souhaitent, eux aussi, s’investir dans un tel projet (associatif, entrepeneurial…) ?

Aller à la rencontre des autres, même s’ils ont un projet/ une motivation opposé à la sienne. Les personnes extérieur ont un regard neuf et extérieur qui peut être enrichissant.

Pour en savoir plus :

    Un commentaire sur “Laure & Alory

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.