Comment choisir un sapin de noël écologique ?

1 Déc 2021 | Le blog, Merry Basilic, Podcasts

Le moment tant attendu d’acheter et décorer son sapin est arrivé ! Si vous cherchez à adopter un mode de consommation plus responsable, vous vous êtes sûrement interrogés sur l’impact écologique des sapins de Noël. Est-il préférable d’acheter un sapin de Noël artificiel ou un sapin naturel ? Julie Laussat, autrice de l’ouvrage Mon Noël Écolo, nous aide à faire notre choix et à opter pour le sapin le plus écolo du marché !

Le sapin artificiel est plus durable : faux

À première vue, les sapins artificiels semblent plus écologiques que les conifères naturels qui sont cultivés et produits en masse pour les fêtes de fin d’année. Comme l’explique Julie Laussat, co-fondatrice de Veìr Magazine et du podcast La Voix Veìrte, il est nécessaire de garder son sapin artificiel pendant 20 ans pour qu’il puisse être qualifié d’achat raisonnable et que son empreinte écologique soit inférieure à celle du sapin naturel. Or, aujourd’hui, la durée de vie d’un sapin artificiel au sein d’un foyer est de 6 années seulement. Les matériaux utilisés pour la production des sapins artificiels sont bien souvent des matières dérivées du pétrole (plastique, PVC).

De plus, le bilan carbone du sapin artificiel est nettement supérieur à celui de son homologue naturel puisque les sapins de Noël en plastique sont souvent expédiés depuis la Chine ou autres pays d’Asie. Pour Noël, le choix le plus écologique est donc d’opter pour un sapin naturel.

Le sapin naturel participe à la déforestation : faux

À ce jour, la France est l’un des premiers pays producteurs de sapins au monde. À l’instar des cultures de légumes ou d’arbres fruitiers, le sapin est cultivé comme n’importe qu’elle autre culture agricole. Par conséquent, en achetant un sapin naturel vous ne contribuez pas à la déforestation des forêts primaires françaises. Afin de limiter l’empreinte écologique du sapin de Noël, il est préférable de privilégier une culture biologique ou naturelle qui limite au maximum l’utilisation d’engrais et autres produits chimiques (Association France Sapin Bio).

Sapins_Noël_Ecologie_Artificiel_Empreinte Carbone_Consommation Responsable_Zero Dechet_Petits Gestes_Noel_Famille_Engagé_compost_jardin_agriculture_biologique_bio_nature_biodiversité
Source : Futura Sciences

Le sapin fait maison, une alternative écolo : vrai

Pour les plus manuel.les d’entre nous, construire son propre sapin de Noël peut être une bonne alternative. Il est possible de construire des sapins avec du bois de récupération, du métal, des branchages. Pinterest regorge d’inspirations à ce sujet.

sapin, écologie, noel, noel responsable, eco geste, petit geste, décoration, arbre, noel

un sapin écolo doit être choyé : vrai

En dernier lieu, il est primordial d’entretenir son sapin pour le faire perdurer le plus longtemps possible. En vous procurant un pied de sapin dans lesquel il est possible d’ajouter de l’eau, vous augmenterez nettement la durée de vie de votre sapin. Ainsi, non seulement il restera d’un vert flamobyant pendant tout le mois de décembre mais surtout vous ne retrouverez plus d’épines partout.

” Il faut prendre soin de son sapin comme d’un bouquet de fleurs coupées ”

Julie Laussat au micro de Basilic

Enfin, le recyclage de votre sapin est primordial pour limiter l’empreinte écologique de ce dernier. Julie est formelle sur le sujet : “On ne brûle pas son sapin”. Quand bien même cela vous semblerait être la meilleure option pour recycler votre sapin, le brûler est tout sauf un geste écologique. Selon que vous viviez en ville ou à la campagne, différentes options s’offrent à vous. Julie vous propose même de manger votre sapin ! Écoutez l’épisode pour en savoir plus :

Le grand concours de la saison 5 !

<div data-tf-widget="VoEzruun" data-tf-iframe-props="title=Jeu concours Saison 5" data-tf-medium="snippet" style="width:100%;height:400px;"></div><script...

Les femmes face aux catastrophes naturelles

Les femmes face aux catastrophes naturelles

des inégalités face aux catastrophes naturelles Les femmes sont plus touchées que les hommes par les catastrophes naturelles. Dans ce épisode, nous nous posons plusieurs questions. Premièrement, comment peut-on expliquer un tel phénomène ? Et surtout, cela semble...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code