Szandra & Little Green Box

Peux-tu te présenter ? 

Bonjour ! Je m’appelle Szandra, j’ai 36 ans et j’ai 2 enfants + 2 (je suis belle-mère d’un ado et je suis enceinte d’un petit dernier).

Je suis Hongroise-Chilienne, et après avoir vécu dans plusieurs continents et dans 6 pays différents, je suis arrivée en Belgique il y a 11 ans et maintenant, j’y reste !

Du côté pro, je suis aujourd’hui une femme entrepreneure entre deux activités, et avec plusieurs projets en tête.

Mais mon fil rouge : une passion profonde pour l’alimentation durable et une envie de partager.

Comment est né ton projet ? 

Ma première entreprise s’appelle Little Green Box. C’est une entreprise qui vend des boîtes repas 100% BIO, locales et en mode zéro déchet.

https://www.instagram.com/p/CIv7hEVhvq1/

En 2016, alors que je travaillais dans le secteur financier et juste après la naissance de mon premier enfant, j’ai eu un burnout. J’ai remis en question tout mon parcours professionnel (j’ai 4 diplômes et mon but c’était d’être cadre dans une grande multinationale) et avec un diplôme de traiteur tout frais entre les mains, j’ai lancé cette activité. 

Pendant mon burnout – vu que j’avais du temps – j’ai commencé à faire mes courses autour de chez moi, à m’intéresser aux produits locaux et j’ai découvert les produits de saison (avant, j’étais comme une grande partie de la population et j’achetais les 12 mêmes fruits et légumes toute l’année en supermarché). Et puis en parlant aux maraîchers et aux producteurs, j’ai découvert leurs réalités, leurs difficultés et leurs produits. Et quand je suis retournée à mon supermarché habituel, j’ai été choquée de voir que les pommes de terre venaient d’Israël, alors que mon maraîcher, à 5km de là, avait de la peine à écouler les siennes. 

Et c’est de là que Little Green Box est né, avec pour but de montrer que l’on peut consommer du local toute l’année.

Après avoir quitté mon boulot définitivement, j’ai lancé une campagne de crowdfunding où j’ai levé presque 11K EUR, mon site e-Commerce était prêt en été 2017 et mes premières livraisons sont parties en septembre 2017.

Après la 1er année, l’entreprise est devenue une coopérative à finalité sociale et nous faisons de l’insertion socio-professionnelle.

Et ça a été non-stop jusqu’à la période de COVID.

Pour des raisons personnelles, j’ai déménagé à 150km de mon atelier et pré-COVID je pensais que je pouvais faire les allers-retours plusieurs fois par semaine, mais avec le pic des ventes pendant le confinement, je me suis rendu compte que je devais être sur place tous les jours pour mon équipe de 6 personnes. Pendant 3 mois je ne voyais quasi plus mes enfants et j’étais à bout de souffle, donc j’ai décidé de trouver un repreneur. Quelques jours plus tard, j’ai trouvé un entrepreneur hyper motivé qui a tout repris en été 2020 et qui, aujourd’hui, a redonné un souffle à la coopérative.

De mon côté, je suis en train de lancer une nouvelle activité indépendante.

Tout d’abord, j’accompagne les entrepreneurs qui veulent se lancer dans une activité liée à l’alimentation durable, ou les entrepreneurs qui – après plusieurs années – stagnent dans leurs business.

Je suis aussi en train de me former pour devenir facilitatrice en économie circulaire (et travailler surtout avec des entreprises qui veulent développer l’aspect économie circulaire dans leurs business) et je suis en train de lancer un membership et des ateliers digitaux liés au batchcooking et à l’alimentation durable.

Pourquoi as-tu cette volonté de t’engager, à ta façon, dans la protection de l’environnement ? 

Quand mon premier enfant est né, ça a vraiment chamboulé tous les aspects de ma vie. J’ai voulu lui donner ce qu’il y avait de mieux dans ce monde, et pour moi, cela commençait en partie par l’alimentation. C’est comme ça et dans le cadre de Little Green Box que j’ai passé 6 mois à visiter des producteurs et transformateurs partout en Belgique. Et en écoutant leurs récits et leurs réalités, l’aspect « label bio » est devenu une évidence assez rapidement. 

J’ai donc décidé de lancer un projet 100% BIO et je suis même devenue l’une des ambassadrices de la semaine du BIO en 2019 

Aujourd’hui l’impact environnemental et l’économie circulaire sont devenus des évidences pour moi, surtout quand je vois mes enfants grandir. Je veux faire partie des acteurs du changement, de la protection de notre environnement et de ces gens qui sont dans l’action pour créer un monde meilleur pas pour demain mais pour aujourd’hui. 

Deux phrases pour définir cette aventure ? 

Montagne russe émotionnelle et liberté

Que te réserve l’avenir ? Des projets futurs ? 

Pour l’instant, je suis en pleine construction de mon nouveau projet d’accompagnement entrepreneurial, je viens de lancer mon membership en préventes et je me forme un maximum dans toutes mes lacunes pour ne pas faire les mêmes erreurs qu’avant (je me forme en customer care, en référencement web, etc.)

Enfin, un conseil à tous les auditeurs qui souhaitent, eux aussi, s’investir dans un tel projet (associatif, entrepreneurial…) ?

N’ayez pas peur de devenir un saumon et de nager à contre-courant. Ceux qui vous disent « ce n’est pas possible » aujourd’hui seront ceux qui raconteront à tout le monde comment ils vous ont rencontré demain 

Et puis : il faut toujours suivre son instinct. Toujours. 

Site : https://www.littlegreenbox.be

Instagram : https://www.instagram.com/littlegreenbox_be/

Facebook : https://fr-fr.facebook.com/Littlegreenbox.be/

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.