Florent & Luminaire DOD

Peux-tu te présenter ?

Florent Blanchard, je suis un jeune chef d’entreprise de 28 ans né à La Rochelle. Tout au long de mes études dans le Génie Civil, je poursuis l’ambition de travailler dans le durable et les constructions éco-responsables. Je m’oriente vers un DUT Maison individuelle, puis une licence en Bâtiment en bois basse consommation. Après une alternance dans un bureau d’études orienté vers la structure en bois, je migre vers Paris pour développer mon « professionnel créatif » et m’enrichir de nouveaux horizons. Je recevrai les bases de ma formation et un solide
soutien de la part de l’agence d’architecte Coste-Orbach avec qui je continue de collaborer via ma propre agence d’architecture, lancée début 2017. L’entreprise, installée à Ivry-sur-Seine, fait un démarrage en trombe… Mais l’expérience ne me suffit pas car le durable n’est pas encore le dénominateur commun de tous les projets que je réalise. Je cherche un nouveau souffle….

Comment est né ton projet ?
Je tombe gravement malade en octobre 2017. Après une longue période difficile et incertaine quant à ma guérison, je me remets lentement mais sûrement. En février 2018, je sors enfin la tête de l’eau. Grâce à ma force vitale et à l’enthousiasme créatif qui m’anime, je trouve comment transformer cette expérience de manière positive. Dans un “moment de folie”, j’imagine le design d’un luminaire en forme de dodécaèdre. Sur du carton et du papier, je refais inlassablement le dessin de l’agencement de ce luminaire conçu par facettes de bois qui viennent s’aimanter les unes aux autres. Je m’impose de nombreuses contraintes, recherche le
meilleur équilibre des formes, des poids… Et finis par trouver : le luminaire DOD (comme dodécaèdre) est né.

Les lois qui régissent ce luminaire à facettes à construire soi même sont proches des lois de la nature. Harmonie, plaisir des sens, géométrie et éphémère (de la construction, remodelable à l’infini) se combinent dans un objet design voué à trouver plusieurs vies chez soi mais pas que. Je suis passionné par la consommation responsable, le mobilier et les constructions durables, et ce luminaire respecte ses valeurs fondamentales. Pour le concevoir, je fais appel à des partenaires menuisiers, écoles, institutions, chez qui je vais collecter/racheter des chutes de bois inexploitées ou d’anciens mobiliers. Je parcours quelques régions françaises avec ma camionnette louée à la demi-journée en quête de ces précieux bois, variés, inattendus parfois, qui sont chaque fois une découverte. Les Luminaires DOD existent ainsi grâce à ces collectes. Et grâce au travail du menuisier qui vient par son travail, valoriser ces planches qui ne finiront
ainsi pas à la poubelle.

Pourquoi as-tu cette volonté de t’engager, à ta façon, dans la protection de l’environnement ?

Je suis un amoureux de la nature, des arbres, de l’océan, de l’air, de l’évasion. C’est cet amour qui me pousse à vouloir m’engager pour la protéger. Dans un projet aussi difficile qu’est la création d’une marque, j’ai besoin de solides valeurs pour avoir la force de continuer chaque jour dans ce combat. J’aimerai créer un engouement autour de la marque DOD, pour avoir plus d’impact et pouvoir aider à changer les choses à grande échelle.

Deux phrases pour définir cette aventure ?

Ce n’est pas une simple aventure, c’est un projet de vie, tant qu’il dure il rempli chaque moment de ta vie, c’est difficile et ça demande une énergie monstre au quotidien. C’est l’aventure la plus belle qui soit sans en savoir l’issu.… on se jette à bras le corps, avec nos valeurs et on y croit.

Que te réserve l’avenir ? Des projets futurs ?
Je viens de m’associer avec 4 ébénistes, artistes, designers et nous avons aménagé notre atelier d’ébénisterie au sein duquel je pourrais m’exprimer pleinement et expérimenter de nouvelles créations. La fabrication des luminaires DOD pourra également y être réalisée.
Je prépare le salon du Made in France qui aura lieu en novembre à Paris. Le prototype du second produit DOD est en cours. Il est fabriqué à partir des chutes du premier luminaire et des bois que nous n’utilisions pas jusqu’ici, il devrait voir le jour avant la fin d’année. Luminaire DOD deviendra la marque française DOD, de mobilier ludique fabriqué à partir de matériaux collectés et surçyclés.

Je développe également les partenaires de collectes en parallèle pour trouver les bois inutilisés et fabriquer nos créations.

Enfin, un conseil à tous les auditeurs qui souhaitent, eux aussi, s’investir dans un tel projet (associatif, entrepreneurial…) ?

Il faut avoir de belles valeurs pour trouver la force de continuer chaque jour, y croire et savoir s’entourer, réussir à sortir la tête de l’eau pour garder le cap.

Pour plus d’informations :
Site internet : https://www.luminairedod.com
Compte Instagram : https://www.instagram.com/luminairedod/
Salon du MIF : https://www.mifexpo.fr/

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.