Mathilde, Ludivine & Équilibres Café

20 Juin 2021 | Food, Le blog, Projet Auditeurs

Pouvez-vous vous présenter ?

Nous sommes Mathilde et Ludivine, deux amies de longue date et aujourd’hui associées co-fondatrices et co-gérantes d’Équilibres Café. Pour chacune d’entre nous, le café est une reconversion. Mathilde est titulaire d’un Master de science politique à Paris 1 (Panthéon-Sorbonne) ainsi que d’un mastère spécialisé en gestion de projet à HEC Paris. Après avoir travaillé dans le développement international et avoir accompagné des entreprises dans le cadre de leur politique RSE, elle a passé un CAP pâtisserie afin de pouvoir se lancer dans l’aventure d’Équilibres Café. Ludivine est titulaire d’un master d’économie de l’IEDES (Panthéon-Sorbonne), et d’un diplôme en lean management, elle a d’abord été spécialiste de la gestion et de l’évaluation de projet, puis a coordonné plusieurs projets pour la Croix-Rouge, avant de passer un CAP pâtisserie et de créer le café. 

Comment est né votre projet ?

Ludivine et moi-même n’avons pas de formation initiale en restauration mais nous avons toutes les deux fait des études qui nous conduisaient à travailler dans un milieu solidaire. En parallèle, nous nous sommes rencontrées dans le cadre d’une colocation et avons vécu deux ans ensemble. Pendant ce temps, nous avons effectué notre premier bénévolat toutes les deux. Celui-ci s’est déroulé à Habitat & Humanisme, dans une maison intergénérationnelle proche de l’université, qui avait un concept que nous adorions. Chaque étage était occupé par des personnes aux profils différents (personnes retraitées, femmes seules avec enfant en bas âge, travailleurs étrangers, étudiants…), et cela créait une mixité et une solidarité extraordinaire. Nous nous sommes dit que la ville manquait de lieux permettant à toutes et à tous de se sentir à l’aise et d’échanger avec des personnes qui ne leur ressemblent pas. C’est pourquoi nous avons continué à nous engager sur des thématiques de solidarité de proximité et d’inclusion, à la Croix-Rouge, dans des centres d’hébergement et de réinsertion… Ce qui nous a donné envie de créer notre propre projet. À l’époque de notre colocation, nous avions l’habitude d’accueillir nos amis étudiants logés dans de petits studios. Notre appartement était un grand lieu de passage où tout le monde venait quand il le voulait, et nous faisions de grands repas partagés. De plus, nous aimons toutes les deux cuisiner depuis toujours. Le café paraissait donc la solution idéale pour retrouver un environnement accueillant que nous aimions créer et permettre aux gens de se rencontrer et d’échanger ! Le café solidaire nous permet ainsi d’allier notre volonté d’impact positif et notre amour de la cuisine.

Pourquoi avez-vous eu cette volonté de vous engager, à votre façon, dans la protection de l’environnement ?

Cette logique de responsabilité environnementale était inscrite au cœur du projet Équilibres. Ludivine comme moi, ainsi que toute l’équipe d’Équilibres qui s’est aujourd’hui agrandie, sommes fortement animées par ces questions de protection de l’environnement. Il nous paraît indispensable de les prendre en compte dans notre action. Nous avons une démarche solidaire et écologique, pourtant nous avons fait le choix de créer une entreprise plutôt qu’une association. Cette décision a été motivée par la volonté de montrer, dans un monde où les entreprises ont l’argent et le pouvoir, qu’un autre modèle est possible. Nous voulions aussi prouver qu’il n’y avait pas d’opposition manichéenne entre les associations œuvrant pour le bien d’un côté, et les entreprises seulement mues par le profit de l’autre. De plus, en créant une entreprise rentable mais avec un impact positif, nous espérions devenir un modèle pour des personnes n’osant pas se lancer. Ainsi, nous faisons partie d’un plus grand mouvement de l’entrepreneuriat social, qui est pour nous le futur de l’économie

Deux phrases pour définir cette aventure ?

Équilibres Café, c’est pouvoir associer gourmandise et partage, et montrer qu’avec du travail et beaucoup de motivation, il est possible de construire un monde plus durable tout en se faisant plaisir.

Que vous réserve l’avenir ? Des projets futurs ?

Nous avons de nombreux projets pour la suite. En effet, la crise a fortement impacté notre activité cette année et nous pousse à nous réinventer. D’abord, des nouveautés s’installeront bientôt au café comme la mise en place d’une épicerie ou l’arrivée de la vente en ligne pour notre vente à emporter. Depuis le mois de juillet, nous dispensons notre formation “ Création d’un lieu éthique” auprès des entrepreneur.es et porteurs/porteuses de projets souhaitant créer, comme nous, une entreprise viable et responsable. Cette formation a pour but de leur donner tous les outils pour réussir ainsi que de leur partager notre expérience en tant qu’entrepreneuses sociales. L’écoresponsabilité étant au cœur de notre projet, celui-ci représente un point important également dans notre formation. Nous souhaitons développer de nouvelles formations afin de toucher un public plus large : étudiant.es, entreprises … Enfin, nous avons un désir d’essaimage et envisageons prochainement l’ouverture d’un second lieu.

Enfin, un conseil à tous les auditeurs qui souhaitent, eux aussi, s’investir dans un tel projet (associatif, entrepreneurial…) ?

Notre conseil, c’est de ne pas attendre que le moment soit parfait, ou que le projet le soit. On s’améliore constamment grâce à la pratique, le plus dur c’est de se lancer, alors allez-y 🙂

Site : http://equilibres-cafe.fr

Instagram : https://www.instagram.com/equilibres_cafe/?hl=fr

Facebook : https://fr-fr.facebook.com/equilibrescafe/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/équilibres/?originalSubdomain=fr

À quoi ressembleront les voyages de demain ?

À quoi ressembleront les voyages de demain ?

Pour se tourner vers un tourisme plus responsable, la route est parfois compliquée. La crise sanitaire est passée par là et les modes de vie et de déplacements changent petit à petit. L’équipe de Basilic a sélectionné pour vous des alternatives vous permettant de...

Jean Baptiste & Atelier Déambulons

Jean Baptiste & Atelier Déambulons

Peux-tu te présenter ?  Jean Baptiste, j’ai 39 ans. Je viens du Nord de la France et je suis maintenant installé à Lyon. Je suis marié et papa d’une petite fille. Il y a six ans j’ai créé l’Atelier Déambulons : un atelier spécialisé dans les créations sur-mesure...

ÉCOLOGIE INCLUSIVE : 5 podcasts à écouter pour s’informer

ÉCOLOGIE INCLUSIVE : 5 podcasts à écouter pour s’informer

Pendant très longtemps, l'écologie a été dissociée d'autre lutte comme le féminisme ou la lutte anti-raciste. Pourtant, l'écologie ne peut-être PAS être perçue comme un combat devant être menée à part, l'écologie se doit d'être inclusive. J'ai rassemblé 5 épisodes de...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code