Virginie & Nowhy

Cette semaine, je reçois Virginie, fondatrice de Nowhy et fidèle auditrice de Basilic !

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Virginie Colson et j’ai 26 ans. Je suis la fondatrice de NOWHY, les premiers kits mensuels qui incitent les citoyens à consommer de façon responsable. A l’intérieur de chaque kit se trouve un carnet qui propose six défis, trois qui concernent des modifications de gestes simples du quotidien et trois qui nécessitent un objet. Lorsque tel est le cas, celui-ci est à l’intérieur du kit. Il y a donc des objets éco-responsables prêts à l’emploi et des ingrédients pour fabriquer soi-même des produits.

Je suis née et j’ai grandi à Bruxelles en Belgique. Après mon Baccalauréat je suis partie à Lille faire des études de droit. Après un Master I en droit international et européen j’ai intégré une école de commerce à Marseille. Rapidement, la question des stages est arrivée et je me suis naturellement orientée vers le secteur de la mode, comme si la question ne se posait pas pour moi de faire autre chose. J’ai alors eu plusieurs expériences professionnelles dans le secteur du prêt-à-porter puis du luxe. Dans chaque entreprise j’étais très bien, je me sentais épanouie dans mon quotidien mais j’avais toujours une petite boule au ventre qui me disait que je n’étais pas complètement à ma place, que ce que je faisais ne trouvait pas assez de sens à mes yeux.

Je pensais à 1000 choses, reprendre des études de droit, m’orienter vers le social, travailler dans une association, reprendre des études et devenir psychologue mais aucune des solutions que j’imaginais ne me convainquais assez pour que je change vraiment de voie.

Puis, suite à plusieurs expériences personnelles, j’ai commencé à beaucoup m’intéresser à l’écologie, au monde dans lequel nous vivions et à comment je pouvais changer ma façon de consommer.

En mars 2018 j’ai pensé à créer une application qui accompagnerait les citoyens dans leur transition éco-responsable. Une fois que j’ai eu cette idée, elle ne m’a plus quittée, ça a été comme une évidence, j’étais prête à avoir le courage d’envisager un autre avenir.

Depuis septembre 2019, je suis donc à temps complet sur mon projet.

Comment est né ton projet ?

Il y a encore trois ans j’étais une grande consommatrice. Je ne réfléchissais pas à l’impact que ma consommation pouvait avoir sur l’environnement et m’orientais principalement vers les marques à la mode et la grande distribution.

Ma première prise de conscience a d’abord concerné mon alimentation. Suite à une maladie que j’ai développée durant des vacances à l’étranger et aux conseils d’un médecin, j’ai réalisé l’impact d’une mauvaise alimentation sur mon corps. J’ai réduit alors ma consommation de produits alimentaires industriels, j’ai acheté d’avantage des produits issus de l’agriculture biologique et du circuit court, j’ai appris à cuisiner, et j’ai diminué ma consommation de viande. J’ai alors réalisé que les habitudes étaient moins difficiles à modifier qu’il n’y paraissait. Qu’il suffisait d’essayer une fois, deux fois, trois fois pour s’accoutumer. J’ai aussi compris que le changement amenait le changement, que lorsqu’on commençait à s’intéresser à un sujet, tel que l’alimentation, on prenait conscience d’autres points tels que l’impact des cosmétiques, des produits ménagers etc…

En juin 2017 je parviens à arrêter de fumer grâce à une application. Je me rends compte à quel point le suivi, l’impact chiffré du changement d’habitude et l’aspect ludique sont primordiaux pour changer une habitude bien ancrée.

Août 2017 je pars en voyage en Islande. Je découvre un pays où la nature est omniprésente, où tout n’est pas pensé uniquement pour l’Homme, mais où on parvient à trouver un juste milieu entre les activités humaines et la préservation de la nature et des animaux. Je prends alors conscience, que nous sommes tous acteurs du monde de demain. Non seulement par des gestes quotidiens comme faire le tri ou non, mais aussi par nos achats, prioriser le circuit court plutôt que le confort d’aller facilement au supermarché et d’y trouver tous les produits possibles et imaginables. Je décide alors de faire un vrai travail personnel, et de réfléchir à l’impact de chacun de mes actes de consommation dans mon quotidien. Bien sûr je ne me promets pas de devenir une consommatrice responsable exemplaire du jour au lendemain, mais je m’impose de prendre conscience qu’une tomate en plein hiver est un vrai luxe et que j’éviterai d’en acheter tous les jours.

Février 2018, je découvre le livre « 365 gestes pour sauver la planète » de Philippe Bourseiller. Livre qui propose une action par jour pour préserver la planète. Je fais le lien entre ce livre et l’application qui m’a permis d’arrêter de fumer. J’étais alors en week-end avec mon ami et je lui dis « t’imagine s’il y existait une application, comme celle que j’ai utilisé pour arrêter de fumer, qui motive, explique et te livre les produits. Ce serait génial ! » et il m’a répondu « pourquoi tu ne la fais pas toi-même cette application ? » le soir même je regardais tout ce qui existait en application « éco-responsable » et je prenais la décision de le faire.

Depuis septembre, je travaille à temps complet sur ce projet. Il a beaucoup évolué et il ne s’agit plus d’une application mais de kits mensuels mais le fond reste le même : accompagner les citoyens pour que leur consommation soit plus responsable.

Pourquoi as-tu cette volonté de t’engager, à ta façon, dans la protection de l’environnement ?

Quand j’ai commencé mes études de droit, je voulais travailler en droit social, pour la protection des mineurs. Je crois que j’ai toujours voulu avoir un métier tourner vers l’autre, vers l’amélioration de notre société d’une façon ou d’une autre. Donc je pense que m’engager pour l’environnement est cette cause à défendre que je cherchais depuis longtemps.

Ensuite, j’ai voulu créer NOWHY car lorsque j’ai moi-même commencé à changer mes habitudes, je trouvais que ça demandait un investissement personnel très important, qu’il fallait se renseigner, lire des livres sur le sujet, visiter des sites spécialisés qui expliquaient l’état actuel des choses, puis il fallait être capable de mesurer concrètement l’impact de son action individuelle, et enfin il fallait se déplacer dans des magasins spécialisés. Bref, je trouvais qu’il manquait une solution simple et surtout globale pour permettre cette transition. De plus, je suis persuadée que si on propose un accompagnement, de nombreuses personnes changeraient avec plaisir leurs mauvaises habitudes.

Deux phrases pour définir cette aventure ?

Je suis heureuse. Bien sûr, je ne veux pas entretenir ce mythe où tous les matins je me réveillerait impatiente d’aller travailler, je reste humaine et parfois j’aimerais bien faire des grasses matinées. Mais, mon projet m’anime tellement, j’ai vraiment à cœur qu’il fonctionne et pas uniquement pour ma propre personne mais pour avoir un réel impact dans la vie de certaines personnes.

Mon rêve ultime avec NOWHY c’est qu’un jour quelqu’un me dise « grâce aux kits NOWHY, j’ai vraiment changé ma consommation. ».

Que te réserve l’avenir ? Des projets futurs ?

Le prochain gros projet avec NOWHY est la campagne Ulule qui commence le 23 avril. L’objectif est de lever 3 000€ pour financer les 100 premiers kits !

Enfin, un conseil à tous les auditeurs qui souhaitent, eux aussi, s’investir dans un tel projet (associatif, entrepreneurial…) ?

N’attendez pas LE moment et LE partenaire pour vous lancer.

Je pense sincèrement que ce n’est jamais vraiment le bon moment pour créer une entreprise, on peut avoir des enfants, un prêt, une indemnisation chômage qui ne durera pas assez longtemps, pas d’indemnisation chômage du tout etc… Bien sûr, il ne faut pas se lancer sans réfléchir et faire les choses trop rapidement, mais il ne faut pas non plus trop attendre. Si vous avez une idée qui vous anime, que vous y pensez depuis un petit temps et qu’une petite voix vous dit que vous devriez y aller, alors faites-le ! Finalement, faîtes-vous confiance.

De même, ne vous dîtes pas que vous ne pouvez pas créer une entreprise parce que vous n’avez pas d’associé. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte aujourd’hui, mais vous êtes entourés de nombreuses, nombreuses personnes bienveillantes et qui vous aideront avec plaisir tout au long de votre projet. Bien sûr ils ne seront pas vos associés mais grâce à eux vous ne serez jamais vraiment seul.

Pour suivre Nowhy :
http://www.nowhy.fr/
Sur Instagram

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.